Parcours universitaire et professionnel

 

Je suis avocate depuis 2008.

J’ai suivi des études supérieures à la faculté de Bretagne occidentale puis à la faculté de Rennes où j’ai obtenu un Master I en droit public en 2005 puis un Master II orienté vers les carrières judiciaires en 2006.
Souhaitant devenir avocate, j’ai intégré l’École des Avocats de Grand Ouest (EDAGO) en 2006 et j’ai obtenu le certificat d’aptitude à la profession d’avocat en 2008.
J’ai commencé à exercer en qualité d’avocate salariée en 2008 au sein du cabinet COUDRAY à Rennes dans le pôle institutionnel et fonction publique.

Parallèlement à mon activité professionnelle, j’ai continué à me former dans les domaines qui m’intéressaient.

Je suis titulaire d’un diplôme universitaire en droit de la fonction publique obtenu en 2009 et d’un diplôme universitaire en droit du travail obtenu en 2015.
J’ai ensuite décidé de m’installer à mon propre compte.


Domaines de compétences

  • Dans le cadre de mon activité salariée, j’ai essentiellement développé le droit de la fonction publique qui a été mon activité dominante pendant de nombreuses années et, dans laquelle, j’ai acquis une solide expérience.
  • Les interactions qu’il existe entre le droit de la fonction publique et le droit du travail m’ont amenée à m’intéresser davantage au droit du travail et à approfondir mes connaissances sur ce point. C’est aujourd’hui pour moi  un domaine de compétence à part entière.
  • J’ai un intérêt particulier pour la situation des personnes étrangères en France ce qui m’a conduit à intégrer durant deux ans le groupe de défense des étrangers des avocats de Rennes.  Le droit des étrangers est un domaine qui me tient particulièrement à cœur.

Valeurs

L’avocat comme auxiliaire de justice   
Je crois que le savoir juridique devrait être à la portée de tout justiciable ce qui n’est manifestement pas le cas.  Dans un monde de plus en plus judiciarisé et technicisé, l’accès au droit recule sans cesse.
Je considère que le métier d’avocat doit être le lien qui maintient cet accès possible : permettre aux personnes de connaître leurs droits, permettre aux personnes de les faire respecter si besoin devant le Juge.


Une avocate de proximité
Pour des raisons techniques mais surtout par souci de proximité, j’ai choisi d’exercer mon métier là où je vis, à la campagne loin des grands centres urbains.  Je souhaite exercer sur un territoire à taille humaine correspondant à peu près au département du Morbihan et aux départements limitrophes. Sauf cas particulier, je m’occupe donc exclusivement des dossiers qui se plaident auprès des tribunaux se trouvant dans ce secteur géographique. Je crois en effet que la connaissance du territoire est un atout réel tant d’un point de vue technique que d’un point de vue humain.

Dans ce rayon d’action géographique, j’accepte, si la situation le justifie, de me déplacer au domicile de mon client.


Une compétence spécifique
Le droit est une matière excessivement vaste qu’il me semble impossible de maitriser en totalité. En conséquence, je n’interviens que dans les domaines où j’estime avoir une certaine compétence.  Il s’agit d’une question d’honnêteté vis-à-vis de mes clients et de sérieux vis-à-vis de la profession.  C’est pour cette raison que mon activité recouvre trois composantes bien définies : droit de la fonction publique, droit du travail et droit des étrangers.